................................................
 
 
 

Anne Perrier, Ranchalaise passionnée de jardinage a bénévolement accompagné les
enfants de l'école de Ranchal dans la réalisation d'un superbe jardin mandala
Elle nous explique brièvement son travail en répondant à quatre questions :

 

• Quelles sont les intérêts multiples d'une telle activité dans le cadre de l'éducation des enfants ?
- Jardiner avec les enfants est un excellent jeu et moyen d'apprentissage. C'est leur permettre de trouver du plaisir à passer du temps à l'extérieur, d'observer la nature qui les entoure pour peu à peu découvrir ses secrets, travailler leur créativité et admirer le joli résultat de leur effort. - Le jardin éveille tous leurs sens : la vue, l'odorat, le toucher et bien sûr le goût vont prendre une toute autre dimension en jardinant car ils vont être sollicités en permanence. De quoi leur mettre l'eau à la bouche !
- Semer, planter, arroser et prendre soin des plants leur apprend à se responsabiliser et à travailler en équipe. Les diverses constructions réalisées cette année les ont rendus très fiers d'eux. - C'est aussi une manière idéale de les intéresser à leur alimentation, ils adorent sentir les herbes aromatiques et goûter les diverses fleurs comestibles.
- D'autre part ils enrichissent leur vocabulaire en apprenant de nouveaux mots à travers le nom des plantes, mais aussi les différents gestes qu'ils font : semer, tailler, bouturer, planter, rempoter... et également le noms des outils qu'ils utilisent : cette année la grelinette a remporté le premier prix aux yeux des enfants !!!
- Initier les enfants aux principes de la permaculture (utiliser et valoriser les ressources biologiques) : création du jardin mandala, du bassin...
- Apprendre à intégrer des solutions écologiques pour faire face aux diverses problèmes rencontrés au potager. Cette année, nous avons voulu créer un lieu propice à toutes sortes d'émerveillement...
Le jardinage est une activité aussi importante pour le développement de nos enfants que pour l'avenir de la planète !

L'arrivée d'une famille hérisson

• Pourquoi construire un jardin mandala ?
« Mandala » est une terme sanskrit signifiant cercle. Le mandala n'est pas strictement bouddhiste. Il est de toutes les cultures et de tous les temps. Le jardin mandala donne facilement l'accès à toutes ses parties tout en maximisant les espaces de croissance. Il a l'avantage d'être plaisant à regarder. La plantation est planifiée pour permettre à chaque plante de baigner dans la lumière et l'air tout en bénéficiant de la régulation naturelle contre les envahisseurs nuisibles tel l'éparpillement des plantes de familles similaires, attirant et abritant les prédateurs naturels, et le compagnonnage. Les jardins mandalas permettent d'exprimer notre créativité au sein de la nature… Son concept est de faire fonctionner les éléments ensembles, grâce à la complémentarité des espèces et des éléments qui en s'alliant deviennent plus forts. Cela permet une interaction harmonieuse entre les différents éléments pour une meilleure productivité de l'ensemble.

le jardin mandala
Le jardin mandala pendant les travaux

• Pourquoi avoir choisi de faire des buttes de culture ?
« Buttes » est un terme qui désigne un procédé qui consistent à surélever le sol plutôt qu'à le travailler en profondeur. C'est une technique très ancienne. Les avantages sont : - d'accélérer le réchauffement du sol : les rayons du soleil viennent taper en oblique sur toute la surface aérienne. Le gain de chaleur n'est pas négligeable, on l'estime à 2 à 4 °c. - de favoriser le drainage : l'eau pénètre et surtout s'évacue mieux. - De limiter les pertes en eau - De faciliter le développement racinaire : le sol devient plus meuble et moins sensible au tassement. On observe une nette amélioration d'année en année de la qualité du sol - De diminuer les besoins de puissance mécanique et manuelle : il est finalement moins pénible de rehausser le sol que de le travailler en profondeur. - D'éviter l'inversion des couches : même si de plus en plus de jardiniers ont abandonné le travail du sol en profondeur avec retournement et risque d'inversion des couches, la question ne se pose même pas avec cette technique : l'ordre des couches est respecté ; - De créer des passe-pieds naturels : une butte est visuellement clairement identifiée comme un espace cultivé sur lequel on ne doit pas poser les pieds ! - De cultiver toute l'année : ressuyant rapidement les buttes pérennes avec leurs allées stabilisées ou semer permettent d'y travailler même après de fortes pluies.


Petit moment de détente après un dur labeur !

• Quelle est la nature du projet qui s'est terminé par un survol du jardin en hélicoptère ?
J'ai souhaité rendre hommage à Thomas Pesquet, l'astronaute français qui est resté 196 jours dans la station spatiale internationale pour mener des expériences scientifiques. Depuis plusieurs années l'école dispose d'une activité périscolaire "astronomie", menée par M. Roger Crétin, un lundi par mois qui semble grandement intéresser les enfants. Mon idée était de faire un lien entre l'école et le jardin. C'est comme ça que j'ai dessiné le jardin mandala avec le mot "LUNE". Nous sommes montés dans l'hélico pour prendre en photo notre travail et l'envoyer à Thomas Pesquet.

 
Le projet réalisé photographié depuis l'hélicoptère

NB :Le jardin a été évalué par un jury en vue du concours des écoles fleuries, le résultat est attendu fin octobre.

=========================================================================

Photos


Le bassin et ses poissons

Construction de l'arche


Construction d'une barrière tressée en noisetier


Habillage de la cuve


Notre beau village vu du ciel avec, au premier plan, le jardin et l'école


Chaque enfant a reçu un carnet de route.

Le petit portail fabrication maison.

=========================================================================

La petite histoire : Claude Forest a prêté deux rennes qu'il a fabriqué en bois pour orner le jardin. Anne a réussi à faire croire aux enfants
que la maman attendait un bébé et une semaine avant les vacances, avec Jean luc son mari, ils ont fabriqué le bébé renne et l'ont déposé à l'école.
Les enfants (surtout les petits) n'en revenaient pas. Ils l'ont attaché avec une corde et l'ont baptisé "Coquette".

=========================================================================

Pour clore l'année, Anne et sa fille Colomba ont proposé une activité Land Art,
toujours autour du mandala mais éphémère cette fois-ci (essentiellement composés de végétaux).
C'est une activité très intéressante pour les enfants car cela leur permet d'aborder l'impermanence...

=========================================================================

Pour remercier Anne, les enfants lui ont écrit un magnifique poème :

=========================================================================

Enfin, Anne tient à remercier Mme Chanal et Mr Magat, les instituteurs pour toute la confiance qu'ils lui ont accordée tout au long du projet.

=========================================================================

Un très grand bravo à Anne et aux enfants,
Bonne continuation pour l'année scolaire 2017 / 2018

 

 

=========================================================================

 

 

 

 

 


Retour page d'accueil